L’assurance crédit immobilier : l’essentiel à retenir

Temps de lecture : 3 minutes

Les prêts immobiliers font partie des offres les plus sollicitées auprès des banques. En effet, elles permettent de financer l’achat d’un bien immobilier. Toutefois, avant d’accorder ce type d’emprunt, les banques demandent systématiquement la souscription à une assurance crédit immobilier. Se rajoutant au capital et aux intérêts à rembourser, le tarif de cette couverture accapare d’ailleurs une grande partie du coût du prêt. Zoom sur les particularités de l’assurance crédit immobilier.

À quoi sert une assurance crédit immobilier ?

Une assurance crédit immobilier joue une double fonction. En effet, elle est d’abord exigée par les banques, qui veulent s’assurer que l’intégralité de la somme empruntée leur sera bien remboursée dans le délai fixé par le contrat d’emprunt même en cas d’accident de la vie. D’autre part, l’assurance crédit immobilier évite que les banques ne saisissent votre bien immobilier, dans le cas où vous ayez à faire face à d’éventuelles difficultés financières. Ainsi, en cas de pertes de sources de revenus, c’est cette couverture qui peut se charger de poursuivre le remboursement de votre prêt immobilier suivant la couverture prise initialement. Il est d’ailleurs à noter que l’adhésion à une assurance crédit immobilier n’est pas exigée par la loi, mais tend actuellement à faire partie des conditions sine qua none d’un accord de prêt. Toutefois, si votre banque ne vous la demande pas, elle reste fortement recommandée pour préserver votre famille et votre patrimoine.

Quelles sont les garanties incluses dans une assurance crédit immobilier ?

Les prises en charge varient en fonction de l’assurance crédit immobilier signée. Toutefois, elles doivent toujours inclure des garanties minimales qui permettent de couvrir le prêt dans le cas d’un éventuel décès. Ces garanties minimales incluent aussi les risques de perte définitive d’autonomie, qui empêchent l’emprunteur de s’adonner à des activités professionnelles et d’être autonome dans la réalisation des tâches quotidiennes. Les garanties minimums d’une assurance crédit immobilier couvrent également l’invalidité permanente totale ou partielle, qui rend l’emprunteur inapte à travailler après un accident ou une maladie. D’ailleurs, en cas d’obligation d’arrêt de travail, suite à un accident ou une maladie, l’assurance crédit immobilier propose aussi une garantie incapacité temporaire de travail.

Certaines garanties optionnelles, comme celle de la perte d’emploi, peuvent également être souscrites dans une assurance crédit immobilier. Toutefois, elles sont optionnelles et tendent ainsi à augmenter significativement les tarifs de couverture.

Par ailleurs, il faut savoir que les prises en charge varient en mode et en montant pour chaque risque. En particulier, les montants des indemnisations dépendent du manque à gagner et de la mensualité du crédit. De plus, le versement peut débuter à la date de la survenance du risque ou après un certain délai de franchise.

Comment souscrire une assurance crédit immobilier ?

Chaque banque peut proposer une assurance crédit immobilier lorsque vous sollicitez un emprunt auprès d’elle. Il s’agit généralement d’un contrat de couverture dit « groupe » ou émanant d’un partenaire. Toutefois, sachez que la loi Hamon vous permet de signer une assurance crédit immobilier autre part.

En revanche, la banque a le droit d’exiger certaines conditions minimales de couverture de prêt pour vous accorder votre emprunt immobilier. En particulier, cela concerne les détails et les modes d’indemnisation pour chaque risque pris en charge. Ainsi, les garanties minimales, les limites d’indemnisation dans le temps et les niveaux de couverture du prêt doivent être équivalents à ceux qui sont inclus dans le contrat d’assurance proposé par la banque.

Tous les détails concernant l’assurance crédit immobilier nécessaire à l’obtention du prêt doivent d’ailleurs être stipulés dans la fiche standardisée d’information et dans la fiche personnalisée que la banque doit vous remettre.

Comment changer d’assurance crédit immobilier ?

La loi Lemoine votée le 28 février dernier rentre en vigueur au 1er septembre 2022. Il sera maintenant possible de changer d’assurance crédit immobilier à n’importe quel moment. Il n’y a plus l’obligation d’attendre la date d’anniversaire du prêt.

Le courtage d’assurance de crédit immobilier vous permet de comparer les prix des assureurs tout en gardant les mêmes garanties que votre assurance initiale.

Habituellement les courtiers en assurance demandent un honoraire pour réaliser le courtage puis un second pour la mise en place de la solution. D’autres, comme La Financière du Militaire, propose de réaliser l’étude gratuitement puis de demander un honoraire que si un nouveau contrat est mis en place.

Simple et efficace le courtage en assurance de prêt peut permettre d’économiser plusieurs milliers d’euros sur le coût total d’un crédit.

Vous aimez cet article ?

Partagez-le avec vos amis

Facebook
LinkedIn
Email

Les dernières actualités

Pour les militaires

Facilitez votre déménagement avec la Plateforme Multi-Déménageurs des Militaires (PFMD)

Temps de lecture : 3 minutes Depuis 2019, les militaires ont la possibilité de choisir entre la procédure classique et le recours à la Plateforme Multi-Déménageurs des Militaires (PFMD), une initiative faisant partie intégrante du plan d’accompagnement des familles et d’amélioration des conditions de vie des militaires. Découvrez comment cette plateforme simplifie les démarches de préparation du déménagement des militaires et les avantages qu’elle offre.

Lire l'article