La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme : un symbole de résilience et de solidarité

Temps de lecture : 2 minutes

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est une décoration française créée à la suite des attentats de 2015. Elle vise à honorer les victimes du terrorisme et à participer à leur résilience.

  • Critères d’attribution

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme peut être décernée à toute personne ayant été victime d’un acte terroriste commis en France ou à l’étranger, qu’elle soit française ou étrangère.

Pour être éligible, la victime doit être reconnue comme telle par le parquet de Paris, le fonds de garantie aux victimes ou figurer sur la liste partagée des victimes du terrorisme tenue par le ministère de la Justice.

La médaille est décernée de manière rétroactive à compter du 1er janvier 1974.

Exemples

Parmi les personnes qui ont été décorées de la Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme, on peut citer :

  • Les victimes des attentats de Paris et de Saint-Denis en novembre 2015
  • Les victimes des attentats de Nice en juillet 2016
  • Les victimes des attentats de Bruxelles en mars 2016
  • Les victimes des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher en janvier 2015
  • Les victimes des attentats de Toulouse et Montauban en mars 2012
  • Les victimes des attentats de Karachi en mai 2002

Procédure d’attribution et gestion de la médaille

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est attribuée par décret du Président de la République.

La demande de médaille peut être formulée par la victime elle-même ou par ses proches.

Le Premier ministre transmet au grand chancelier de la Légion d’honneur les mémoires élaborés par le ministre de la Justice, sur lesquels se prononce ensuite le conseil de l’ordre de la Légion d’honneur.

La médaille est remise au nom du Président de la République. Elle est située au 5e rang protocolaire des décorations, avant les décorations ministérielles.

L’insigne

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est une fleur à cinq pétales marqués de raies blanches, intercalée de feuilles d’olivier, suspendue à un ruban blanc.

L’avers de la médaille porte la statue de la République érigée sur la place homonyme, à Paris, avec l’exergue « République française ». Le revers porte deux drapeaux français croisés avec la devise « Liberté-Egalité-Fraternité ».

Exemple

L’insigne de la Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est un symbole de résilience et de solidarité. La fleur à cinq pétales représente les cinq valeurs de la République française : la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité et l’unité. Les feuilles d’olivier symbolisent la paix et la réconciliation.

La Médaille nationale de reconnaissance aux victimes du terrorisme est une décoration importante qui témoigne de la solidarité de la Nation envers les victimes du terrorisme. Elle est un symbole de force et de résilience pour les personnes qui ont été touchées par le terrorisme.

Vous aimez cet article ?

Partagez-le avec vos amis

Facebook
LinkedIn
Email

Les dernières actualités

Pour les militaires

Facilitez votre déménagement avec la Plateforme Multi-Déménageurs des Militaires (PFMD)

Temps de lecture : 3 minutes Depuis 2019, les militaires ont la possibilité de choisir entre la procédure classique et le recours à la Plateforme Multi-Déménageurs des Militaires (PFMD), une initiative faisant partie intégrante du plan d’accompagnement des familles et d’amélioration des conditions de vie des militaires. Découvrez comment cette plateforme simplifie les démarches de préparation du déménagement des militaires et les avantages qu’elle offre.

Lire l'article