contact@lafinancieredumilitaire.fr

Les maisons d’éducation de la Légion d’honneur : un enseignement d’excellence pour les filles de décorés, au cœur d’une histoire de deux siècles

Temps de lecture : 2 minutes

Les maisons d’éducation de la Légion d’honneur sont des établissements d’enseignement public qui accueillent des filles, petites-filles et arrière-petites-filles de décorés français et étrangers de la Légion d’honneur, de la Médaille militaire ainsi que de l’ordre national du Mérite.

Créées par Napoléon en 1805, ces deux établissements, situés dans des lieux chargés d’histoire, offrent un enseignement d’excellence aux jeunes filles de décorés, dans un cadre exceptionnel.

Localisation

La maison d’éducation des Loges est installée dans l’ancien couvent des Loges au cœur d’un parc de 8 hectares en forêt de Saint-Germain-en-Laye. Elle accueille 500 élèves en classes de collège.

La maison d’éducation de Saint-Denis est abritée dans l’ancienne abbaye royale éponyme, et entourée d’un parc de 16 hectares. Elle accueille quant à elle 500 jeunes filles en lycée, hypokhâgne-khâgne et BTS de commerce international.

Ces deux établissements offrent aux élèves un cadre de vie exceptionnel, propice à la réussite scolaire et à l’épanouissement personnel.

Statut

Les maisons d’éducation sont placées sous l’autorité du grand chancelier de la Légion d’honneur. Elles sont des établissements publics d’enseignement général qui délivrent un enseignement conforme aux principes et programmes fixés par le ministère de l’Éducation nationale.

Conditions d’admission

Les conditions d’admission sont les suivantes :

  • Être fille, petite-fille ou arrière-petite-fille d’un décoré de la Légion d’honneur, de la Médaille militaire ou de l’ordre national du Mérite.
  • Avoir un dossier scolaire satisfaisant.
  • Avoir une motivation pour la vie en internat.

La sélection est basée sur le potentiel de progression de l’élève, son implication pour les études et la compatibilité de son attitude générale avec la vie en commun.

objectif-financier

Organisation et environnement pédagogique

Les deux maisons d’éducation sont organisées en collèges et lycées. Elles offrent un enseignement exigeant et personnalisé, avec des effectifs réduits par classe (25 élèves en moyenne).

Les élèves bénéficient d’un suivi pédagogique individualisé, assuré par des professeurs qualifiés et expérimentés. Elles ont également la possibilité de participer à de nombreuses activités culturelles et sportives, qui leur permettent de développer leurs talents et leur personnalité.

Retour sur l’histoire

Les maisons d’éducation de la Légion d’honneur ont une histoire riche et prestigieuse. Elles ont été créées par Napoléon en 1805, dans le but d’assurer aux filles des légionnaires « une existence digne et indépendante ».

La première maison d’éducation a ouvert ses portes au château d’Ecouen en 1807. Elle était dirigée par Madame Campan, ancienne femme de chambre de Marie-Antoinette.

En 1809, Napoléon a décrété la création d’une deuxième maison d’éducation dans l’ancienne abbaye de Saint-Denis.

Depuis leur création, les maisons d’éducation ont formé des milliers de jeunes filles qui ont ensuite occupé des positions importantes dans la société française.

Les maisons d’éducation de la Légion d’honneur sont des établissements d’enseignement d’excellence qui offrent un cadre de vie exceptionnel et un enseignement exigeant aux filles de décorés.

Elles sont un symbole de l’engagement de la France pour l’éducation des jeunes filles et pour la promotion de l’égalité des chances.

Vous aimez cet article ?

Partagez-le avec vos amis

Facebook
LinkedIn
Email

Les dernières actualités

8 femmes en aquarelles
Non classé

Simone Veil : Une Icône de la République Française

Temps de lecture : 2 minutes Simone Veil, née Simone Jacob le 13 juillet 1927 à Nice et décédée le 30 juin 2017 à Paris, est une figure emblématique de la vie politique française et européenne. Son parcours exceptionnel, marqué par la tragédie de la Shoah et une volonté farouche de défendre les droits humains, en a fait une icône du XXe siècle.

Lire l'article